1st Lt John Leavitt CARTER

 us 
 50 Manche   Commune  : Montbray
 Accessible au public
Coordonnées : 48°53'22"N 1°6'14"W.  48.88948 -1.10399.  48°53.369 N 1°6.239 W

Près de l'église de Saint-Martin.
Dans Montbray prendre la D455 en direction de Saint-Martin. Faire 1.5 km et prendre la première à droite. A hauteur de l'église tourner à gauche, puis faire 100 m.
Montbray, dimanche 2 juillet 1944, malgré l'occupation, la vie bat son plein dans cette petite commune tranquille du bocage. Après la messe dominicale, chacun vaque à ses occupations. Soudain dans le ciel, des bruits de moteur d'avion se font entendre …
Ces avions, partis le matin même de Cardonville pour une mission de mitraillage sur Nantes, sont des P-47 Thunderbolt du 396 th fighter squadron du 368th fighter group. Parmi eux, l'un est en perdition. C'est le « Miss Second Front » n° 276325 du 1er lieutenant John Leavitt CARTER. A la radio, John fait l'état de son appareil, plus de pression d'huile, moteur hors service, hélice arrêtée. Il calcule rapidement les coordonnées de sa position et annonce qu'il se prépare à sauter en parachute. Quelques minutes plus tard, après avoir semble-t-il, évité l'église de Saint Martin de Montbray, l'avion percute le sol alors que le Lieutenant CARTER, selon des témoins, vient à peine de s'éjecter. Trop tard pour survivre…
L'avion vient terminer sa course folle dans une habitation, celle de la famille Marion, la détruisant complètement dans une immense explosion. L'impact tue tous ses occupants, qui s'apprêtaient à passer à table.
Alcine MARION, le père 39 ans, Lucienne, la mère 34 ans, Gérard, Jean-Claude et Marie-Josèphe, leurs 3 enfants de 11 ans, 6 ans et 4 mois, Adrienne RENARD 71 ans et sa sœur jumelle, Marie SACQUET.
Les Montbrayons présents se précipitent vers le lieu du drame. Le corps du 1er lieutenant John CARTER est rapidement retrouvé, à 30 mètres de l'impact, mais dans les décombres, aucun corps ne subsiste. L'intense incendie rend impossible la récupération des malheureuses victimes, d'autant plus qu'une bombe, parfois emportée par les P-47 lors des missions, explose durant la nuit suivant le drame. Aujourd'hui, le linteau de la maison voisine en porte encore les stigmates.
John Leavitt CARTER, aviateur Américain, est enterré à Montbray avant de rejoindre ses frères d'armes à Saint James. Puis, en 1948, sa dépouille regagne sa terre natale. Depuis ce jour de juillet 1944, les corps de la famille reposent toujours en ce lieu de tragédie.
En 2016, l'association LEST WE FORGET 1944 et la municipalité décident d'en faire un lieu de mémoire pour ne jamais oublier.

Lien externe pour en savoir plus :
50 Manche2e GMMilitairesAméricains
Signalé par : BONNET.  Fabrice Laurent.
Photos : BONNET.
Date observation : 09/07/2016
Fiche ajoutée 09/09/2016 
Les images ci-dessous sont la propriété de leur auteur. Elles ne peuvent être reproduites, modifiées, diffusées de quelque manière que ce soit sans autorisation préalable, quel que soit le support.
Vous pouvez faire librement un lien vers cette page.
Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016

Stèle 1st Lt John Leavitt CARTER Montbray Manche (50)
BONNET 09/07/2016