Morts pour la France de la SNCAN

 fr 
 76 Seine-Maritime   Commune  : Rives-en-Seine  anciennement sur Caudebec-en-Caux
picto acces Domaine privé / Entreprise / Ecole / Zone aéro
Coordonnées : 49°31'24"N 0°44'46"E.  49.52333 0.74611.  49°31.400 N 0°44.767 E

Dans l'enceinte de la société REVIMA.
Pour situer géographiquement l'endroit, le site industriel de REVIMA et REVIMA-APU est installé dans les anciens locaux des usines LATHAM , le long de la Seine, une petite centaine de mètres en amont et avant le monument du Latham 47 et un petit kilomètre en avant de Caudebec en Caux et sous le Pont de Bretonne qui enjambe la Seine.
Il s'agit d'une plaque souvenir aux victimes civiles de la seconde guerre mondiale, anciens employés de la société SNCAN de l'époque (dont trois moururent en déportation....). Deux noms d'ailleurs figurent également sur le monument aux morts de la ville de Caudebec en Caux (Mr Persil Marcel et Lucien Foutrel).
Cette plaque initialement apposée sur l'extrémité ouest du bâtiment Eiffel des anciens établissements LATHAM, a été retirée lors de la réfection des façades de ces bâtiments par pose de bardages, voici un peu plus de 15 ans.

Le support, une base béton sur laquelle est installée une réplique 1/2 d'un Alphajet. Pourquoi un Alphajet à cet endroit puisqu'il n'y a sur ce site aucun point commun avec cet avion ?

Dans le début des années 70, il existait sur ce site industriel REVIMA, à cette époque, filiale industrielle de l'UTA, une école de chaudronnerie et dans le cadre de travaux pratiques des métaux en feuilles, les élèves ont réalisé cette réplique. Longtemps restée alu naturel verni, elle fut revêtue de peinture alu dessous, blanc dessus et dérive bleue rappelant l'appartenance du site à l'UTA puisque les avions de cette compagnie étaient peints ainsi.
Plus tard, AIR FRANCE Industries récupère le site (rachat d'UTA par AIR FRANCE), puis vient le tour d'Aérospatiale puis EADS Sogerma Services.

Aujourd'hui, le site de Caudebec en Caux héberge deux sociétés complètement indépendantes, même si une partie du nom est commune; la société REVIMA société indépendante spécialisée dans l'entretien et la réparation de trains d'atterrissage moyens et gros porteurs (Airbus tous types, B747, DC10, MD 11...) et la société REVIMA-APU, (locataire d'une partie des locaux propriété de la Société REVIMA). REVIMA-APU est filiale à 100% Hamilton Sundstrand du groupe américain United Technologies et spécialisée dans la révision de groupes auxiliaires de bord (APU) de tout avion civil (du Dash 8 à l'A380).
Malgré tous ces changements de "propriétaires", la déco de l'Alphajet est restée la même...

Revenons donc à la plaque... Une fois déposée du mur du bâtiment, il fut cherché un endroit pour l'apposer et maintenir ainsi le souvenir et sur proposition d'un groupe historique dont je faisais partie, nous proposâmes de l'apposer sous l'avion et c'est ainsi quelle fut appliquée sur la base du socle supportant l'Alphajet.

Pour info, comme tout site industriel, l'accès du site et réglementé, l'avion est éventuellement photographiable de la route, la plaque plus difficilement...
76 Seine-MaritimeRives-en-SeineIndustrie/Industriels2e GMCivilsFrançais
Signalé par : Régis Biaux.
Photos : Régis Biaux.
Date observation : 04/2009
Fiche ajoutée 12/04/2009 
Les images ci-dessous sont la propriété de leur auteur. Elles ne peuvent être reproduites, modifiées, diffusées de quelque manière que ce soit sans autorisation préalable, quel que soit le support.
Vous pouvez faire librement un lien vers cette page.
Stèle Morts pour la France de la SNCAN Rives-en-Seine Seine-Maritime (76)
Régis Biaux 04/2009

Stèle Morts pour la France de la SNCAN Rives-en-Seine Seine-Maritime (76)
Régis Biaux 04/2009

Stèle Morts pour la France de la SNCAN Rives-en-Seine Seine-Maritime (76)
Régis Biaux 04/2009

Stèle Morts pour la France de la SNCAN Rives-en-Seine Seine-Maritime (76)
Régis Biaux 04/2009