Mémorial des Flying Services

 au uk cn nz 
 62 Pas-de-Calais   Commune  : Arras
Coordonnées : 50°17'13"N 2°45'37"E.  50.28697 2.76020.  50°17.218 N 2°45.612 E

Au cimetière du Faubourg d'Amiens, boulevard du Général de Gaulle, non loin de la citadelle.
Le mémorial d'Arras commémore les morts de 35 000 hommes, Britanniques, Néo-zélandais et Sud-Africains qui tombèrent entre ce printemps 1916 et le 7 août 1918 et qui n'ont pas de tombe identifiée.
Les noms des morts sont inscrits sur des stèles de pierre apposées aux murs du cloître à colonnes doriques bâti par Sir Edwin Luytens.

Face au Mémorial constitué par le cloître se dresse le "Flying Services Mémorial" sur les murs duquel sont gravés les noms du Royal Naval Air Service, du Royal Flying Corps, de la Royal Air Force et de l'Australian Flying Corps.
De chaque côté y sont gravés les noms de tous les aviateurs tombés sur le front occidental et dont la sépulture est inconnue, incluant les noms de 46 Canadiens.
Les Canadiens se distinguèrent particulièrement dans la guerre aérienne. Vingt cinq mille d'entre eux servirent comme pilotes, observateurs et mécaniciens dans les forces britanniques. Les aviateurs canadiens obtinrent pour leur bravoure plus de huit cents décorations et citations, dont trois croix de Victoria. Parmi les "as" de la RAF, cinq d'entre eux étaient canadiens. Des pilotes tels que W.A. "Billy" Bishop, W.G. Barker, Raymond Collishaw et A.A. McLeod se rendirent partout célèbres par leur audace et leurs exploits.

Une partie du Mémorial d'Arras, est généralement considérée comme un hommage aux premiers aviateurs à avoir perdu la vie au cours de combats.

Sur le mémorial est inscrit V.C. MANNOCK. E (Royal Flying Corps. Royal Air Force) . DSO.MC.VC. (24/05/1887)-(26/07/1918)
As des As de l'Empire Britannique lors de la 1ere Guerre Mondiale avec 73 victoires créditées.
Août 1916 il est transferé au Royal Flying Corps. Affecté en 1917 au Squadron 40. Le 12 août 1917, il abat et fait prisonnier l'As allemand, le Lt Joachim Von BERTRAB de la Jasta 30.
En février 1918 il prend le commandement du Squadron 74.
En retour de mission le 26 juillet 1918, alors qu'il volait au dessus des lignes allemandes, il fût touché par un intense tir d'artillerie ennemie.L'appareil prit feu immédiatement suite à un impact direct sur le moteur et s'écrasa derrière les lignes allemandes au 'Bois Pacaut' à Merville. Le corps de MANNOCK fût retrouvé à plus de 250 m du lieu du 'crash', Il semblerait que celui ci aurait sauté en espérant survivre à la chute.
62 Pas-de-CalaisArras1ère GMMilitairesAustraliensBritanniquesCanadiensNéo-zélandais
Signalé par : Michel Coste.
Photos : Michel Coste.
Fiche ajoutée 19/10/2008 Fiche modifiée 17/09/2009 
Les images ci-dessous sont la propriété de leur auteur. Elles ne peuvent être reproduites, modifiées, diffusées de quelque manière que ce soit sans autorisation préalable, quel que soit le support.
Vous pouvez faire librement un lien vers cette page.
Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste

Stèle Mémorial des Flying Services Arras Pas-de-Calais (62)
Michel Coste