Terrain d'aviation militaire 1914-1918

 us fr 
 55 Meuse   Commune  : Amanty
 Accessible au public
Coordonnées : 48°31'5"N 5°36'43"E.  48.51806 5.61202.  48°31.084 N 5°36.721 E

A l'angle de la Grand Rue (D32) et de la rue Sidonie Collot, les 2 panneaux sont devant le lavoir.
Premier panneau: La grande Guerre 1917 - L'arrivée des Américains.

En 1917 les Américains entrent en guerre aux côtés des Français.

L'aérodrome français installé au nord-ouest du village est agrandi afin d'entraîner l'armée américaine à partir de l'automne. L'aérodrome se situe sur ce qui, aujourd'hui s'appelle la "Vallée du Maire et Podevosse". Comme la plupart des aérodromes temporaires de la Première Guerre mondiale, il est mis en place rapidement sur des terres agricoles. Les hangars destinés à l'entretien des avions sont faits de tubes métalliques et de toile. Des bâtiments de bois abritent le casernement et la maintenance.

L'aérodrome d'Amanty est principalement utilisé pour la formation de nouvelles unités américaines. Il sert également au 1ier Groupe d'observation et de photographie aérienne. A la suite de l'instruction, les escadrons sont affectés, soit au Groupe d'observation à longue distance pour les opérations de reconnaissance stratégique en territoire ennenmi, soit à l'un des premiers corps d'armée tactique pour la reconnaissance des champs de bataille.

A partir de septembre 1918, le 1ier Groupe de bombardement US se forme à Amanty et entame des opérations de combats au cours de l'offensive Meuse-Argonne. Le Lieutenant Frederick V. Ludden, pilote au sein du 96th. squadron, et officier des services aériens américains, est le concepteur du système d'accrochage des bombes sous avion Breguet et d'un système de mitrailleuse. Le 96th. squadron basé à Amanty participe à la première vague de bombardements du Saillant de Saint-Mihiel en septembre 1918.

Après l'Armistice du 11 novembre 1918, le Service aérien de la Première Armée reste en place jusqu'à sa démobilisation en avril 1919. L'aérodrome d'Amanty est alors démonté, les terrains sont rendus à l'agriculture.

Le nom de Frederick V. Ludden nous mène à la Seconde guerre mondiale, lorsqu'un membre de sa famille est l'une des victimes du crash d'un bombardier américain dans le bois de Gondrecourt-le-Château, le 6 novembre 1944.

Second panneau: Emplacement du terrain d'Amanty.

PANNEAU PRESENTANT DES ERREURS

En présentant les insignes des escadrilles C11/BR11 et SPA 3 sur ce panneau, cela ne reflète pas l'historique réel, car ces escadrilles n'ont pas stationné à Amanty.

De même, il est impropre de parler de: "Fondateur de l'Escadrille des Cigognes"
Le Capitaine Antonin Brocard, commandant du Groupe de Chasse 12 de Cachy, imposa à ses escadrilles comme insigne collectif la Cigogne, ainsi il y avait:

- escadrille 3 : Cigogne à ailes basses, dite de "Guynemer".
- escadrille 26 : Cigogne à ailes repliées, dite de "Saint-Galmier".
- escadrille 73 : Cigogne en virage.
- escadrille 103 : Cigogne à ailes hautes, dite de "Fonck"

Note du responsable éditorial : les commentaires sur le contenu de ce mémorial sont de l'entière responsabilité du contributeur.
55 MeuseStationnementInfrastructures1ère GMMilitairesAméricainsFrançais
Signalé par : Jean-Loup FROMMER.
Photos : Jean-Loup FROMMER.
Date observation : 26/03/2018
Fiche ajoutée 16/07/2018 
Les images ci-dessous sont la propriété de leur auteur. Elles ne peuvent être reproduites, modifiées, diffusées de quelque manière que ce soit sans autorisation préalable, quel que soit le support.
Vous pouvez faire librement un lien vers cette page.
Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER

Panneau Terrain d'aviation militaire 1914-1918 Amanty Meuse (55)
Jean-Loup FROMMER