L'Aérophile - juin 1937


Le 19 mai, à Antibes, le prototype Lioré et et Olivier 47, une des plus belles productions de l'aviation française, destiné aux ligues Sud-Américaines sombrait brutalement, entraînant dans la mort cinq des dix membres de l'équipage.
L'appareil décollant par 1 m. 50 de creux, avait heurté une lame, fut avarié, se retourna et prit feu.
Le chef-pilote Bourdin, l'un de nos meilleurs pilotes d'hydravions, comptant plus de 4000 h. de vol, le second maître Brochet, Blouin, chefradio d'Air-France, Juin, contrôleur d'AirFrance, le monteur Rayer, sont les victimes de cette catastrophe.
L'ingénieur Thiébault, le mécanicien Delarue, de la S. C. N. A. du Sud-Est, sont légèrement blessés.
Les trois rescapés sont l'ingénieur Aztecheff et les mécaniciens Richard et Millon.