L'Aérophile - 15 mai 1912

Chute mortelle à Nice


Le 4 mai, le comte Georges de Robillard, parti dans l'après-midi de l'aérodrome de La Californie, près Nice, arrivait a l'aérodrome de La Grimaude, près Antibes, lorsque, à 750 mètres de hauteur, dit l'aviateur Garbero, témoin oculaire,je vis l'appareil descendre un peu ; l'aviateur faisait, ce me semble, des efforts pour gauchir. Tout à coup, le monoplan embarda à droite et à gauche, puis je vis les entoilages et les membrures des ailes voler en éclats. Alors, l'appareil descendit tout d'un coup, suivant une direction oblique et s'écrasa sur le sol avec un bruit sourd.
Horriblement broyé, le malheureux aviateur ne survécut que quelques minutes. Né à Nice, le 18 juillet 1884, le comte Georges de Robillard avait obtenu son brevet de pilote de l'Aéro-club, sous le n° 181, en date du 29 août 1910, sur monoplan Antoinette, et c'était ce même appareil, trop fatigué sans doute par un long usage, qu'il pilotait lors de sa chute. Faisant de l'aviation pour son plaisir, le comte de Robillard n'avait pas pris part à des épreuves sensationnelles, mais c'était un excellent pilote qui avait rendu de bons services, à titre de volontaire, lors des manoeuvres de Picardie, en 1910.