La Revue aérienne - 25 juin 1912 et 10 juillet 1912


Un accident d'aviation qui, a fait deux victimes, le capitaine Dubois, du 41e régiment d'artillerie, et le lieutenant Peignan, du 84e régiment d'infanterie, s'est produit le 19 juin sur l'aérodrome de La Brayelle, près de Douai.
Les deux pilotes évoluaient seuls, lorsque soudain, on ne sait à la suite de quelle circonstances, leurs deux biplans entèrent en collision à une altitude d'environ 60 mètres. On entendit un grand fracas les deux appareils s'abattirent sur sol
Le capitaine Dubois expira une heure après l'accident. Le lieutenant Peignan avait été tué sur le coup.
Cette catastrophe a produit une émotion considérable.
C'est la première fois qu'une collision d'aéroplanes a d'aussi terribles conséquences. Plusieurs fois sur des aérodromes où des élèves s'entraînent il est arrivé que des aéroplanes se heurtent. Mais cela se passait à terre ou au moment de quitter le sol, et jamais il n'y eut mort d'homme seul accident grave du genre a été par un « accrochage » entre le capitaine Dickson et le pilote Thomas.

A la suite de l'accident mortel du capitaine Dubois et du lieutenant Peignan, on étudie des modifications au code de l'air, car la fatalité a voulu que ce soit en observant strictement les règlements actuellement en vigueur, que la fatale rencontre s'est produite.