L'Aérophile - octobre 1923

Le Monument de La Brayelle.


Le dimanche 7 octobre a été inauguré sur le terrain d'aviation de La Brayelle, le monument que l'Union Aéronautique de Douai a fait élever à la mémoire des 3 officiers qui tombèrent victimes du devoir sur cet aérodrome : le capitaine Madiot, seconde victime militaire de l'aviation, après le regretté Ferber, se tua le 23 octobre 1910, au cours d'un essai ; le capitaine Dubois et le lieutenant Peignian trouvèrent la mort le 19 juin 1912, à la suite d'une collision brutale en plein vol.
Le monument, œuvre du sculpteur Dassonville, est une stèle de 5 mètres où figure une silhouette de biplan en bas-relief, et où les noms des trois héros sont gravés.
La cérémonie était présidée par M. Daniel Vincent, ancien sous-secrétaire d'Etat de l'Aéronautique, et président d'honneur de l'Union, et par M. Louis Breguet, délégué de l'Aéro-Club de France. L'éminent constructeur a rappelé, en termes émouvants, le souvenir de ses trois frères d'armes, sur le terrain même où il fit ses premiers essais et ses premiers vols.
Des discours ont été également prononcés par M. Delzenne, président de la Section Douaisienne de l'aéronautique du Nord, le général Gascouin, commandant la place de Douai, et M. Scrève, président du groupement des mutilés du Douaisis. Le capitaine Couhé, venu de Lille en avion, survola le monument. M. L.