Quelques remarques sur le lieu de mémoire aéronautique de Montélimar (Drôme)
Les plaques concernant Roger Morin et l'inauguration d'un hangar ne concernent pas le terrain de Montélimar-Ancône. Un terrain d'aviation a été aménagé en 1911 sur l'hippodrome de Montélimar, route d'Espeluche, à l'est de la localité. C'est sur ce terrain que Roger Morin a effectué ses premiers vols et qu'avait été édifié un hangar d'aviation. Ce hangar existait encore, il y une dizaine d'années, c'était devenu un entrepôt de la municipalité.
Ce n'est qu'en 1920, que le terrain de Montélimar-Ancône a été créé. L'aéro-club de la Drôme et de l'Ardèche est créé le 5 Avril 1925. Ces deux plaques qui se situent aujourd'hui dans les locaux de l'aéroclub proviennent donc de l'ancien site.
Au cours des années 1920 à 1930, l'Ecole de pilotage d'Istres utilise le terrain d'aviation de Montélimar-Ancône pour les épreuves de vol triangulaire du brevet de pilote militaire sur le trajet Istres-Avignon Pujault-Montélimar-Istres. D'où la commémoration sur la stèle devant le bâtiment de la Météo.
Une route, à l'est du terrain de Montélimar-Ancône, porte le nom de Gaston Vernier.

Paul MATHEVET, auteur de l'ouvrage " Histoire de l'Aviation en Drôme-Ardèche ", Editions de la Bouquinerie à Valence aero-tele.fr@tele2.fr